Enjeux d’infrastructure

Créée le 16 mars 1994, la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) compte six pays membres couvrant une superficie de 3 020 372 de km2 pour une population d’environ 52 millions d’habitants. Elle s’étend sur une large plage climatique depuis les forêts du Bassin du Congo au sud jusqu’aux zones désertiques du Tchad et dispose d’une façade maritime sur l’océan Atlantique de plus de 1 800 km de côte.

Région jeune et en plein développement, la CEMAC est la Communauté Economique Régionale la moins dotée en infrastructures et la moins intégrée sur le continent.

Le développement des infrastructures est crucial pour libérer ses immenses potentialités et favoriser son intégration.

Pour répondre à cet enjeu, le Programme Économique Régional (PER) de la CEMAC a pour objectif  de promouvoir l’intégration économique, la croissance et la réduction de la pauvreté en Afrique centrale à travers le développement des infrastructures régionales et le capital humain.

Les Projets Intégrateurs du Programme Économique Régional visent à mettre en place au sein de l’espace CEMAC des infrastructures de base que représentent les infrastructures de transport, d’électricité et de télécommunications, sans lesquelles aucun décollage économique n’est envisageable. Ces Projets Intégrateurs prennent également en compte les leviers critiques de compétitivité des économies modernes que constitue le développement du capital humain.

Les Projets Intégrateurs du Programme Économique Régional représentent un ensemble précis, complet et cohérent visant à favoriser la sortie des pays de la Communauté du peloton des pays pauvres et progresser vers l’émergence. Il se décline en quatre (4) axes et onze (11) projets. Pour en savoir plus, cliquez ici.