Données clés 

  • Président : Paul Biya
  • Capitale : Yaoundé
  • Superficie : 475 442 km²
  • Population : 25,9 millions (2019)
  • PIB : 40,62 milliard USD (2020e)
  • Inflation : 2,8 % (2020e)
  • Dette publique (% du PIB) : 40,5 % (2020e)
  • Devise : Franc CFA d’Afrique Centrale (XAF). 1 euro = 656.57 XAF

 

Source : FMI – World Economic Outlook Database, Dernières données disponibles
Données : (e) : Estimation.

Caractéristiques

L’économie camerounaise, représente plus de 40 % du PIB de la CEMAC et sa situation géographique en fait une porte d’entrée naturelle vers des pays d’Afrique centrale (Tchad, la République centrafricaine et le nord du Congo).

Economie la plus diversifiée de la région, le Cameroun est richement doté en ressources naturelles (pétrole et gaz, minerais et bois précieux) avec le secteur agricole (café, coton, cacao, maïs et manioc) qui joue un rôle prépondérant.

Le potentiel hydroélectrique du Cameroun, estimé à 23 000 MW est le 3e en Afrique au Sud du Sahara après la République démocratique du Congo et l’Éthiopie.

Situation macroéconomique dans le contexte de la pandémie de Covid-19

Cette année, la crise sanitaire mondiale entraîne le Cameroun dans une récession  en raison du gel ou le report des investissements directs étrangers et de la chute du prix des matières premières produites par le pays.

Selon les prévisions actualisées du FMI du 14 avril 2020, la croissance du PIB devrait tomber à -1,2 % en 2020 et remonter à 4,1 % en 2021, sous réserve du rythme de la reprise de l’économie mondiale et du soutien apporté aux acteurs économiques nationaux et aux ménages les plus vulnérables.

Pour limiter les impacts sociaux et économiques de la pandémie, le gouvernement a adopté un plan de réponse socio-économique multisectoriel estimé à 479 milliards FCFA sur trois ans, dont 180 milliards en 2020 pour notamment le renforcement du système de santé et l’accroissement de la résilience économique et financière

Sur le moyen terme, le FMI estime que les perspectives à moyen terme restent positives pour le Cameroun. Les réformes structurelles visant à accroître l’efficacité des investissements publics, à renforcer les entreprises publiques et à soutenir le développement du secteur privé soutiendront les perspectives de croissance à l’avenir.

Données clés

  • Président : Faustin-Archange Touadéra
  • Capitale : Bangui
  • Superficie : 622 984 km²
  • Population : 4,666 millions (2018)
  • PIB : 2,32 milliard USD (2018)
  • Inflation : 3% (2020p)
  • Dette publique (% du PIB) : 42,6 (2020p)
  • Devise : Franc CFA d’Afrique Centrale (XAF). 1 euro = 656.57 XAF

 

Source : Banque Mondiale. Coface – Dernières données disponibles
Données :  (p) : Prévision.

Caractéristiques

Située au cœur de la CEMAC regroupant 5 autres pays, la République Centrafricaine bénéficie d’un immense potentiel minier, sylvicole et de conditions climatiques exceptionnelles avec au nord un climat sahélien idéale pour les cultures céréalières, à l’ouest un climat intertropical propice pour les cultures maraichères, au sud un climat équatorial offrant une densité forestière exceptionnelle de plus de 87 millions de m3 d’essences exploitables.

Depuis  2015,  la  croissance  économique  de  la  République Centrafricaine  a  été  supérieure  à  la  performance  moyenne  de  la  plupart  des  pays  d’Afrique Centrale.

Situation macroéconomique dans le contexte de la pandémie de Covid-19

Après  une  crise  sécuritaire en 2013, le pays a entamé un long redressement  prometteur  avec  un  fort  soutien  des  bailleurs  institutionnels  (BAD,  FMI,  Banque mondiale, France, UE).

Selon la BAD, le PIB réel devrait passer de 4,5 % en 2019 à 1,1 % si la pandémie se poursuit jusqu’en décembre.

Le  plan  gouvernemental  d’action  en  réponse  à  la  crise sanitaire  a  pour  objectif de protéger l’économie et les ménages vulnérables contre les effets de la Covid-19. Les principaux points de ce plan sont de renforcer le système de santé, d’accroître la résilience économique et financière avec des mesures fiscales et budgétaires  et un plan d’action estimé provisoirement à plus de 150 milliards FCFA.

Les  perspectives  à  moyen  terme  sont  positives avec l’engagement du gouvernement de poursuivre  les  réformes  structurelles,  de  redéployer progressivement les services publics vers les provinces et d’augmenter les investissements publics et privés dans le secteur des infrastructures

 

Données clés

  • Président : Denis Sassou-Nguesso
  • Capitale : Brazzaville
  • Superficie : 342.000 km2
  • Population : 5,244 millions (2018)
  • PIB : 11,264 milliards USD (2018)
  • Inflation : 1,8 % (2020p)
  • Dette publique (% du PIB) : 76,6 (2020p)
  • Devise : Franc CFA d’Afrique Centrale (XAF). 1 euro = 656.57 XAF

 

Source : Banque Mondiale. Coface – Dernières données disponibles
Données :  (p) : Prévision.

Caractéristiques

Le Congo est le 6ème  pays producteur  de  pétrole en Afrique, avec des champs pétroliers  opérés  par  des  majors internationaux comme  le français Total et l’italien Eni.

En grande partie recouverte de forêt tropicale, le Congo dispose de vastes étendues  de  terres  arables  non  cultivées  qui représentent environ un tiers de sa superficie ainsi que d’abondantes ressources naturelles   (minerais   de   fer,   potassium,   phosphates,  bois),  pour  la  plupart  encore  non exploitées.

Situation macroéconomique dans le contexte de la pandémie de Covid-19

Ces dernières années, la  coopération avec les bailleurs de fonds dont le FMI pour la restructuration de la dette et des reformes structurelles, avaient permis à l’économie  congolaise de renouer avec  une  trajectoire  de  croissance.

Avec la crise du Covid-19, une contraction du PIB de 9,1 % est attendue cette année si la pandémie se poursuit jusqu’en décembre en raison d’une baisse du prix et du volume des exportations de  pétrole.

Le chef de l’État a annoncé un  ensemble  de  mesures sanitaires, fiscales,  sociales  et  économiques pour faire face à la propagation de la pandémie dont un fonds national de solidarité de 100 milliards FCFA pour compenser les pertes de revenus des actifs, apporter une aide aux personnes vulnérables et soutenir les entreprises.

Le développement des infrastructures, support d’une politique économique inclusive et de diversification s’inscrit dans la vision stratégique du Gouvernement.

Données clés

  • Président : Ali Bongo Ondimba
  • Capitale : Libreville
  • Superficie : 267 667 km²
  • Population : 2,1 millions (2018)
  • PIB :  17,62 milliards USD (2020e)
  • Inflation : 3% (2020e)
  • Dette publique (% du PIB) :  54,0 (2020e)
  • Devise : Franc CFA d’Afrique Centrale (XAF). 1 euro = 656.57 XAF

 

Source : FMI – World Economic Outlook Database, Dernières données disponibles
Données : (e) : Estimation.

Caractéristiques

Le Gabon est la troisième économie de la Zone CEMAC avec un PIB par habitant supérieur à celui de ses voisins. Ouvert sur l’océan Atlantique, le Gabon possède d’importantes ressources naturelles.

5eme producteur de pétrole d’Afrique sub-saharienne qui représente près de 50% de son PIB, ce pays est aussi le 2e producteur africain de bois.

Le Gabon convoite la 1er place de producteur mondial de manganèse et souhaite accentuer ses efforts de diversification économique notamment dans le secteur agricole.

Situation macroéconomique dans le contexte de la pandémie de Covid-19

En reprise après la crise du marché pétrolier de 2014, l’économie gabonaise subit les effets négatifs de la pandémie de Covid-19, principalement en raison du ralentissement de la demande mondiale et de la forte baisse des prix du pétrole, sa principale source de revenus.

Le gouvernement Gabonais a adopté rapidement des mesures de stabilisation macroéconomique et mis en place un plan de riposte estimé à 250 milliards de F CFA (381 millions d’euros) pour soutenir les entreprises et répondre aux besoins fondamentaux de la population.

Selon les prévisions actualisées du FMI du 14 avril 2020, la croissance devrait tomber à -1,2 % en 2020 et remonter à 3,6 % en 2021, sous réserve de la reprise économique mondiale post-pandémique

Les efforts de diversification de l’économie sont entrepris dans le cadre du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) avec une volonté d’accentuer le développement des infrastructures.

Données clés

  • Président : Teodoro Obiang Nguema Mbasogo
  • Capitale : Malabo
  • Superficie :  28 051 km²
  • Population : 1.2 millions (2018)
  • PIB :  11,64 milliards USD (2020e)
  • Inflation : 1,7% (2020e)
  • Dette publique (% du PIB) :  46,5 (2020e)
  • Devise : Franc CFA d’Afrique Centrale (XAF). 1 euro = 656.57 XAF

Source : FMI – World Economic Outlook Database, Dernières données disponibles
Données : (e) : Estimation.

Caractéristiques

L’économie de   la   Guinée Equatoriale repose essentiellement sur la production d’hydrocarbures avec le pétrole et le gaz qui représentaient en 2018 près de 50 % du PIB, 95 % recettes d’exportation et 85 % des recettes budgétaires.

Avec les  infrastructures  dont  s’est  doté récemment le  pays au niveau routier, portuaire  et énergétique, la Guinée équatoriale possède d’importants atouts  propices  à la diversification  économique en ciblant de nouveaux secteurs tels que la pêche, l’agriculture, le tourisme et la finance.

Situation macroéconomique dans le contexte de la pandémie de Covid-19

La diminution ces dernières années des rendements des puits de pétrole et de gaz en exploitation, la crise de la Covid-19 et la baisse des prix du pétrole début 2020 ont des conséquences défavorables sur l’économie de la Guinée Equatoriale.

Pour faire face à la récession et à la crise du Covid-19, le gouvernement a mis en œuvre plusieurs actions dont un plan d’intervention sanitaire de 402 milliards de FCFA, et a pris des mesures pour répondre aux besoins fondamentaux de la population et pour soutenir les petites et moyennes entreprises.

Selon les prévisions du FMI actualisées au 14 avril 2020, la récession devrait s’atténuer (-5,5%) et la croissance du PIB devrait atteindre 2,3% en 2021, sous l’impulsion de la reprise économique mondiale suivant la pandémie.

Les principaux enjeux de développement du pays sont liés à la diversification des activités économiques, à la densification des infrastructures et au renforcement du capital humain.

Données clés

  • Président : Idriss Déby
  • Capitale : N’Djamena
  • Superficie : 1,284 million km²
  • Population : 15,4 millions (2018)
  • PIB : 11,3 milliards USD (2018)
  • Inflation : 3 % (2020p)
  • Dette publique (% du PIB) : 39% (2020p)
  • Devise : Franc CFA d’Afrique Centrale (XAF). 1 euro = 656.57 XAF

 

Source : Banque Mondiale. Coface – Dernières données disponibles
Données : (p) : Prévision.

Caractéristiques

Le Tchad occupe une position géostratégique et dispose d’un important potentiel pastoral et agricole: céréales, coton, gomme arabique.
Le secteur primaire, soumis à une vulnérabilité climatique, représentait, en 2017, près de 50 % du PIB et concentrait 90 % de la population active.

Situation macroéconomique dans le contexte de la pandémie de Covid-19

Avant le déclenchement de la pandémie de la COVID-19, les perspectives de croissance du Tchad était favorables avec une croissance prévue de 5,5 % en 2020 et une réduction continue du déficit du compte courant.
Le choc causé par la COVID–19 devrait entraîner une contraction de l’économie en raison de la chute du prix du pétrole et du ralentissement de la croissance mondiale.
Les autorités ont annoncé un ensemble de mesures sanitaires, fiscales pour faire face à la propagation de la pandémie. Un ambitieux plan de soutien économique et social de 943 milliards de francs CFA a été décidé.
Après une croissance de 2,4 % en 2019, le PIB réel en 2020 devrait ralentir selon la BAD de 2,2 % si elle se poursuit jusqu’en décembre (scénario pessimiste).
A l’avenir, le Tchad entend poursuivre sa politique de développement des infrastructures et de diversification de son économie à partir des secteurs moins exposés à des chocs externes.